Le contexte

Fondée en 2015, la Zone d’Expression Prioritaire est un dispositif original d’éducation aux médias qui propose un accompagnement des jeunes de 14 à 28 ans à l’expression, réalisé par des journalistes professionnels.

Forte de son succès, l’action s’est développée dans plusieurs régions du territoire (400 ateliers d’expression et de création de médias en 2018), en lien avec plusieurs catégories de partenaires (établissements scolaires et universitaires, associations et structures d’insertion, E2C…).

Soutenus par des partenaires privés et lauréats de programmes tels La France S’engage et #TremplinAsso, l’essaimage territorial et la diversification des projets (formats & publics) se poursuivent.

Pour accompagner ce développement et évaluer l’action dans le cadre des programmes qui la soutiennent, l’association souhaite effectuer une évaluation de sa pertinence, de sa cohérence et de ses impacts sur les bénéficiaires.

Objectifs de la mission

La mission vise à évaluer les impacts du programme sur les bénéficiaires – mais aussi sur les acteurs éducatifs et l’écosystème local – via une enquête sociologique.

L’objectif est de disposer d’éléments qualitatifs fins sur les impacts spécifiques de l’action :

  • Du côté des jeunes : la confiance en soi, le sentiment de compétence, le renforcement de l’esprit critique… L’étude vise également à mettre en lumière le processus d’expression des jeunes, de l’expression de l’intime à la mise en visibilité sociale de leurs problématiques.
  • Du côté des acteurs éducatifs: évolution des perceptions et relations entre le professeur/l’encadrant et les jeunes, impacts sur le développement professionnel et les pratiques pédagogiques…

L’étude est ancrée dans les sciences sociales, par la mobilisation des  approches sociologiques du SociaLab et de l’expertise spécifique d’une chercheuse en Sciences de l’information et de la communication, Amandine Kervella.

In fine, la mission vise à contribuer à la réflexion stratégique et à proposer des préconisations stratégiques pour orienter le développement du programme.